La podogénèse qu’est ce que c’est? une bipédie spéciale pour l’humain ?

La podogénèse qu’est ce que c’est? une bipédie spéciale pour l’humain ?

La podogénèse est l'étude de l'évolution du pied.

En retraçant son développement,la science a dévoilé une étonnante réalité: le pied est l'organe qui a permis à l'homme de sortir de la race Anthropoïde et d'arriver à sa forme humaine actuelle.
Si, le pied n'avait pas évolué pour prendre la structure et l'aspect qu'il a aujourd'hui, nous vivrions encore dans les arbres ou les grottes et notre vie sexuelle serait aussi limitée que celle des animaux.

L'homme doit beaucoup à ses pieds ,c'est la partie la plus "humaine" et la plus spécialisée l'épine dorsale,le système nerveux central,le cerveau,le cœur, le bassin, les membres, les organes génitaux,ont des correspondances chez les animaux, mise à part les différences de raffinement.
Mais, il n'y a aucun pied dans la nature qui ressemble à celui de l'homme.


Le bébé humain sert de modèle pour reconnaître l'ascendance commune du pied et de la main.Il étale instinctivement ses doigts de pied en éventail et montre qu'à l'origine les doigts de pied comme les doigts de main avaient une faculté de préhension.Le bébé a une force énorme pour saisir les objets avec ses orteils ( fois supérieure à celle d'un adulte proportionnellement à sa taille et son poids.


Cette force est une séquelle de son évolution.
Morton déclare"La potentialité de l'intelligence humaine s'engagea dans la voie de sa réalisation au moment où apparut le bipède"


3 phénomènes remarquables se produisirent lorsque l'homme se sépara de ses cousins anthropoïdes et commença à atteindre une nouvelle identité sur l'échelle de l'évolution sexuelle.

Son gros orteil se rapprocha des autres doigts, ce qui lui permit d'avancer à grands pas.
Son talon, au lieu de se soulever au dessus du sol et de laisser tout le poids du corps peser sur la région métatarsienne et les orteils comme une patte,vient se poser sur le sol pour équilibrer le poids du corps dans sa position verticale.Il devient donc la seule créature qui utilise son talon pour se tenir debout et marcher.

La voute interne apparut comme amortisseur de chocs pour la marche, la course et le saut.

Seul l'homme peut rester debout 14 ou 15 heures par jour, parfois d'avantage si nécessaire.


Des tests faits à l'université de Colombia montrent qu'il faut 18% d'énergie physique de plus pour se tenir droit que pour se traîner au sol.


Aussi,quand un individu se courbe ou se recroqueville en marchant, on dit qu'il se tient mal.
Inconsciemment,il retourne à sa situation d'anthropoïde……

y a-t-il un lâcher prise dans la maîtrise à affronter  ?

Françoise Perreau

Posturologue pendant 40 ans, j’ai quitté cette activité pour me consacrer pleinement au coaching de santé et bien être.

Retrouvez l'ensemble de mes formations sur ma boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Françoise Perreau

  • telephone06 74 12 17 84
  • emailf.perreau@abcoaching.com
  • skypePosturococh
  • Adresse611 Résidence des la Bretagne
    77190 Dammarie-lès-lys

Coaching Mieux-être

Individuel ou collectif

Plateforme téléphonique, Skype ou présentiel

Show Buttons
Hide Buttons